11.04.2010

Minino Garay y los Tambores del Sur

The argentinean percussionnist Minino Garay with 2 members of his band "Los Tambores del Sur" : the Danish violonist Line Kruse and the Argentinean bassist Fabrizio Fenoglietto at the Chat Noir, Carouge, Geneva, Switzerland. February 2009





7 comments:

Juliette Chave said...

Très belle photo ! Belle ambiance...

Anonymous said...

Regardez la photo! écoutez la musique!fougue et passion !!!hispanique pour sûr!

Bridget said...

Superb black & white photo especially with the potitioning of the camera, JC! J'aime le bonheur que vous avez capture entre les deux musiciens comme ils jouent leurs instruments. The music is different but interesting!

Sofia said...

O c'est Super !
Quelle complicité du regard !
Love it.....

Sensacional !:-)

Claudia said...

beautiful - so beautiful
there seem to be invisible bonds between the drummer and the violin player...can hear the music without hearing the music..it's so well captured in the photo juan-carlos

jean-luc said...

il n'est jamais simple de photographier des ensembles, plusieurs musiciens en même temps....
je ne m'y risque pas beaucoup, et ce n'est pas souvent concluant.
ici, tu as capté un truc essentiel, l'échange de regards, qui participe à l'énergie des musiciens en live.
ce n'est pas forcément pour le plaisir qu'ils se regardent, ou pour la beauté de la complicité. c'est souvent pour adresser directement ce qui est joué à quelqu'un, un autre musicien, un spectateur... ça augmente davantage cette énergie.... en stage, c'est là quelque chose qu'on apprend, mais pas avec tous les profs il est vrai....

bref, tu as bien saisi cet instant, qui donne une énergie à la pdv, et cela permet de dépasser le simple plan de plusieurs musiciens ensemble sur scène.... (ce qui souvent ressemble alors à une nature morte)..
ici c'est vivant.. super...

Juan-Carlos Hernandez - Photographer said...

D'abord merci à Juliette, Arno, Bridget, Sofia et Claudia pour vos commentaires.

Merci aussi Jean-Luc. Tu as parfaitement raison et perso jusqu'à il y a 4 ans je ne faisais presque que des portraits de musiciens jusqu'à qu'un ami musicien me dise que c'était anti-commercial pour un photographe de ne pas faire de photos d'ensemble. C'est donc pour des raisons commerciales que j'ai commencé à en faire, d'abord avec une certaine appréhension au vu de la diffculté de la chose mais très vite avec un grand plaisir car justement la difficulté me booste ! Depuis, je me fais donc un point d'honneur quand c'est techniquement possible de faire une excellente photo de groupe par concert.
En fait et pour autant que je ne sois pas limité aux satanées 15 premières minutes, je commence par du "commercial", à savoir, photos d'ensemble, portraits de chacun des musiciens en portrait et en paysage pour ensuite me lâcher. "Lâcher" est un grand mot dans la mesure dans la mesure ou je ne me sens pas bridé en faisant cela.

Bonne journée à toutes et tous !

Don't forget to visit my other blog "Juan Carlos Hernandez - Life Photographer"

Popular Posts